Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par Cile le Ven 27 Nov 2015 - 10:58

Bonjour,

je viens vers vous car je me trouve un peu démunie face à ma première expérience d'éducatrice (de jeunes enfants de surcroît) en MECS sur un groupe d'enfants âgés de 3 à 9 ans. Ce n'est pas ma première expérience dans le social, puisque j'ai déjà travaillé quelques années en Pouponnière, mais c'est la première fois que je rencontre cette tranche d'âge et le fonctionnement "traditionnel" d'une MECS.
Je vais essayer d'être la plus claire possible dans mon questionnement, bien que ma démarche reste encore confuse...

J'ai été très bien accueillie par l'équipe. J'ai eu quelques jours de doublage avant un fonctionnement normal, les autres éducateurs répondent à mes questions, ont envie de de me faire participer à des projets et ne jugent pas mes difficultés et m'accompagnent dans leur résolution.
Il y a du lien entre l'équipe et les enfants. Les jeunes apprécient leurs éducateurs, et l'équipe connait les enfants et réfléchit à des projets adaptés pour eux.

Mais je suis soufflée par le climat de violence qui règne au quotidien. Et je n'arrive pas à déterminer si c'est "la norme" d'une MECS et que je suis trop "bisounours" (ce dont on taxe régulièrement les EJE en formation Wink ).
Déjà en terme d'autonomie de l'enfant par rapport au lieu : les jeux sont sous clé, peu/pas de jouet appartenant réellement à l'enfant (leurs possessions tient dans une boite à chaussures), la salle de bains a un verrou ainsi que certaines chambres (pas utilisés quand les enfants sont dedans mais plutôt pour empêcher l'accès). Les murs des chambres sont très abîmés, peu/pas de souci esthétique, les draps sont TRÈS vieux et malgré des lavages réguliers persistent à sentir l'urine.

Pour ce qui est du lien à l'enfant, on me donne beaucoup de conseils comme "il ne faut pas te laisser bouffer par les enfants" "pose ton autorité" "attention à ne pas te faire vampiriser par les petits". Ils sont tous donnés avec bienveillance pour moi, mais cela m'interroge sur le champs lexical de l'institution. J'ai l'impression à chaque service de démarrer un combat dont les enfants sont l'ennemi à contenir.

Le panel de pratiques éducatives est très large : autant dans l'affectif (câlins...) que dans la force (contention au sol, assis sur une chaise, privations alimentaires comme le dessert...). D'ailleurs j'ai entendu plusieurs fois que nous étions là pour manier "la carotte et le bâton".

En ce qui concerne les enfants, il y a également beaucoup de violence entre eux. Beaucoup de cris, de bagarre. Des insultes etc... Je ne repère pas qu'il y ait de la violence directe envers les éducateurs en revanche sur ce groupe de petit. Sauf en cas de "crise" d'un enfant (ce qui arrive régulièrement) et du coup de volonté de contention.

J'ai lu les articles dont vous avez fait le lien sur le forum concernant la contentions et je me renseigne pour obtenir un des livres sur les punitions/sanctions... mais aujourd'hui je crois surtout que c'est en terme de valeurs et d'éthique que je coince sur ce poste. Je vais pour le moment bien souvent au travail avec une boule au ventre et un pincement au cœur et essaie d'appliquer des méthodes auxquelles je crois.

Bref, beaucoup de blabla pour lire également de vos expériences et avoir votre point de vue sur la question. J'espère ne pas être jugeante pour l'équipe car ce n'est pas le but, il s'agit vraiment de questionnements sur "la réalité du terrain en MECS".

Cile

Cile
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 30
Localisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Éducatrice de jeunes enfants
Messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par s.fournier le Ven 27 Nov 2015 - 12:01

Votre réflexion est intéressante et me renvoie aussi à certaines de mes expériences passées...

Il me semble, tout d'abord, que la "difficulté" d'une arrivée sur un poste en MECS est quelque chose d'assez courant. Tout changement dans les équipes a des répercussions nombreuses et intenses sur les enfants et encore plus quand ils sont aussi jeunes et qu'ils ont probablement vécus de l'insécurité et des carences affectives durant leur petite enfance.

De plus, tout changement de poste amène nécessairement une remise en question. Souvent, quand on arrive dans un nouvel établissement on ne voit en premier lieu que les aspects négatifs, ce qui peut amener à une forme de découragement ou d'envahissement (je ne suis pas fait pour sa, je ne me reconnais pas dans les pratiques observées). Il est important de se laisser le temps. Peut-être faut-il questionner le fonctionnement, mais également s'accorder une chance de s'investir dans un travail d'équipe (à moins qu'il ne soit totalement défaillant bien sur !!).

La question que vous soulevez au sujet des normes et des valeurs est parfaitement légitime. Pour autant, peut-être que les portes fermées à clé témoignent d'un contexte particulier et que cette seule solution a été trouvée pour "contenir" au sens physique et psychique ces enfants dont les troubles sont pour l'heure sans limite.

Au niveau éthique, si vous avez probablement raison quand à vos convictions, gardez à l'esprit qu'elles ne peuvent pas tout résoudre. Les bons sentiments représentent un moteur puissant dans le travail que nous menons, cependant, nous avons aussi une responsabilité. Ainsi parfois, des décisions "pragmatiques" s'imposent. Elles sont en opposition avec nos croyances et nos valeurs, mais doivent être prises face à l'urgence ou à un contexte trop difficile. Ces décisions sont temporaires et pourront par la suite être réinterrogées ....

On peut dire que le travail en MECS n'est pas toujours aisé. L'éducateur doit se laissé le temps "d'arriver" de prendre ses marques et d'être "reconnu" par les enfants et les autres professionnels. La métaphore peut amusée , mais un de mes anciens directeurs expliquait, souvent, qu'il faut semer les graines de la relation en affrontant des conditions parfois complexe pour ensuite avoir une chance de récolter les fruits de son travail...

Quoi qu'il en soit, je vous conseille de trouver des outils pour prendre du recul sur votre pratique et les difficultés auxquelles vous êtes confrontés. La lecture, l'écriture, l’analyse des pratiques, les discussions d'équipe peuvent vous offrir des ressources importantes. Vous pouvez également tenter d'évaluer les potentialités de l'institution, pour estimer si une amélioration des conditions d'intervention sont possibles, ou si, en l'état, les perspectives semblent trop limités.....

J'espère que mon commentaire pourra vous apporter une petite aide dans votre réflexion, je vous souhaite bon courage.

s.fournier
Impliqué
Impliqué

Masculin Réputation : 9
Date d'inscription : 03/09/2014
Age : 30
Localisation : villefranche sur saone
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 185

https://fr.linkedin.com/in/s%C3%A9bastien-fournier-8b801372

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par Cile le Ven 27 Nov 2015 - 13:55

Merci pour votre réponse qui m'éclaire un peu. Je trouve très juste et parlante la notion de temps à prendre pour créer un climat de confiance avec les enfants, propice à des relations apaisés...
Je bénéficie d'analyse de la pratique sur mon lieu de travail et j'essaierais de parler un peu de tout ça lors de la prochaine séance, tout en continuant en parallèle à lire.

Je verrais alors, d'ici quelques temps, si mon regard a pu évoluer sur les pratiques de l'institution. (Et si je peux également être un élément sécurisant pour les enfants en restant au plus près de mes valeurs de travail.)

Merci et bonne journée,
Cile

Cile
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 30
Localisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Éducatrice de jeunes enfants
Messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par Mel87 le Ven 14 Avr 2017 - 8:54

Bonjour, je suis également EJE et confrontée à ce type de questionnements et de pratiques dans le même milieu actuellement. Je me suis pas mal retrouvée dans votre témoignage et j'ai apprécié la volonté de bienveillance envers l'équipe qui en ressort. J'aurais aimé savoir comment ont évolué ces questions dans votre esprit, avec un peu plus de recul.
Si jamais vous repassez par là ...

Mel87
Nouveau
Nouveau

Masculin Réputation : 0
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 36
Localisation : Limousin
Messages : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par Cile le Ven 14 Avr 2017 - 13:05

Bonjour, je ne travaille plus dans cette MECS depuis plusieurs mois. Ma réponse aura donc le mérite d'avoir du recul, mais il faudra prendre en compte ma déception de ne pas avoir réussi à m'intégrer et à intégrer des pratiques que je souhaitais transmettre au lieu. Ce qui peut expliquer un petit manque d'impartialité. Wink
J'ai continué pendant plusieurs semaines à lire, à observer les pratiques avec un regard le plus neutre possible, à prendre en compte des avis comme "la bienveillance ne peut pas être la solution à tout". J'ai discuté avec l'équipe, la psychologue de l'Analyse de la Pratique, le psychologue afféré à la structure... Et finalement je crois que, même si la bienveillance n'est pas la solution à tous les problèmes, ne pas être bienveillant (ne serait-ce qu'un seul instant) est le plus gros des problèmes. Je ne dis pas qu'il faut s'en vouloir de ne pas l'avoir été, de craquer parfois... mais les pratiques que j'ai pu observer dans la structure apportait une seule réponse aux débordements émotionnels des enfants : mettre un couvercle dessus. Ou alors leur faire craindre un nouveau débordement et donc leur apprendre à se contenir pour ne pas risquer "pire".
Je fais là un raccourci énorme bien sûr et je ne suis certainement pas la mieux placée pour discuter du travail en MECS spécifiquement, mais finalement cela me semble logique de travailler avec la même bienveillance avec tous les enfants. Encore aujourd'hui, avec les bébés, enfants et jeunes avec qui je travaille, on me regarde comme une extra terrestre parfois... cependant, je vois ma récompense dans/chez le public et cela me convient.

Si vous le souhaitez, je peux vous transmettre des références en message privé ou bien en discuter. Je vous souhaite une bonne continuation dans votre expérience et j'espère que vous réussirez à avancer, à vous intégrer, à vous former et à informer, sans vous perdre.

Cile

Cile
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 30
Localisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Éducatrice de jeunes enfants
Messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première expérience en MECS - violence et/ou norme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum