Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Mer 25 Mai 2016 - 22:16

oulaaaa parler de ce que je fais sur le terrain prendrai beaucoup de temps, mais pourquoi pas.... je vais tenter de faire des messages explicatifs petit à petit

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 35
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 832

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par s.fournier le Mer 25 Mai 2016 - 23:05

sebhulot a écrit:oulaaaa parler de ce que je fais sur le terrain prendrai beaucoup de temps, mais pourquoi pas.... je vais tenter de faire des messages explicatifs petit à petit

Super !!!
Je pense que ça va me permettre de mieux comprendre ton métier
Very Happy

s.fournier
Impliqué
Impliqué

Masculin Réputation : 9
Date d'inscription : 03/09/2014
Age : 30
Localisation : villefranche sur saone
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 185

https://fr.linkedin.com/in/s%C3%A9bastien-fournier-8b801372

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Pivoine le Dim 12 Juin 2016 - 17:48

Bonjour, je me renseigne actuellement sur le métier de cpip dans le cadre d'une reconversion. Malgré mes recherches, je ne parviens pas à comprendre si l'exercice en milieu ouvert ou fermé résulte du choix des candidats à l'issue de la formation, et si le passage dans l'un et l'autre est une obligation (ou au contraire si l'on peut faire toute une carrière en milieu ouvert) ? Votre métier m'intéresse mais je ne suis pas certaine de pouvoir l'exercer en milieu fermé sur une longue durée.
Merci d'avance si vous avez quelques réponses... Cordialement

Pivoine
Nouveau
Nouveau

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 39
Localisation : ILE-DE-FRANCE
Messages : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Lun 13 Juin 2016 - 23:55

En fait la fonction de CPIP se fait en deux grands phases.

La première, suite à la formation à l'ENAP, après une année de formation et des examens, ce qui permet d'avoir un classement et donc de faire votre choix de premier poste d'affectation.

Ce poste dépends avant tout des besoins à l'échelle nationale. Vous pouvez donc vous retrouver dans n'importe quelle antenne et donc en milieu ouvert, comme en milieu fermé.... cela dépends de l'antenne justement.

Après deux années, vous pouvez prétendre aux joyeux avantages de la demande de mutation. Donc la vous choisissez l'antenne et la région (ou les...) qui vous intéresse le plus et vous prendrez en compte le type de service.

Donc pour résumer, vous pouvez faire du milieu ouvert ou fermé à n'importe quel moment et durant n'importe quelle durée. Le changement dépends de vous, de votre adéquation avec l'équipe et le fonctionnement et des possibilités de mutation.

Mais sachez qu'il me semble dommage de vous limiter alors que vous ne connaissez pas encore bien la profession. Le MF a aussi ses avantages, croyez moi. Mais c'est aussi sur, que TRES peu de personnes font une carrière complète en MF.....

Enfin et surtout, merci de faire une bref présentation ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 35
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 832

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Evy le Mer 20 Juil 2016 - 22:23

Bonjour, je suis très intéressée par le métier de conseiller en insertion et probation mais j'aurai aimé savoir si pour une femme c'est difficile le contact avec les prisonniers, (est-ce qu'ils sont souvent désagréables avec les femmes? Sont-ils souvent dans un rapport de séduction?
Mon problème c'est que je manque de confiance en moi et je me demande si je serais en capacité de pouvoir exercer ce métier.
J'ai déjà eu l'occasion d'effectuer un stage dans un TGI, et quelques semaines plutard, je suis tombée par hazard sur un ancien détenu (j'avais assisté à son audience) et il m'a reconnue et m'a abordée dans la rue. Il a été dans un rapport de séduction et j'ai mis tout de suite les barrières en lui disant que j'étais déjà prise et il a commencé à hausser la voix et à être agressif.
Cette situation m'a mise mal à l'aise et me fait me poser beaucoup de questions par rapport à mon avenir professionnel.
Et je ne suis plus vraiment sûr de vouloir travailler avec les détenus.

Evy
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 20/07/2016
Age : 25
Localisation : France
Messages : 3

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Mar 2 Aoû 2016 - 21:51

doublon et c'est dommage.

Mais c'est pas grave, réponse donnée sur l'autre message...

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 35
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 832

Revenir en haut Aller en bas

Informations Post Bac dans le cadre de votre métier

Message par Raphaele le Mar 25 Oct 2016 - 17:25

Bonjour,

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre "journal de bord", je vous remercie d'avoir partagé ces moments, j'espère que vous êtes toujours dans le coin afin de m'apporter vos suggestions.
Sauf erreur de ma part, personne n'a demandé quelles études précédents ce choix de carrières sont conseillées.
J'ai 31 ans, 3 enfants, et n'ayant pas validé mon Bac Pro en 2004, je suis inscrite cette année en DAEU qui est en fait l'équivalent d'un bac reconnu par l'état pour accéder aux études supérieures, petit début de chemin d'un pari fou...
Tout ça pour dire que le métier que vous exercez m'attire réellement, et qu'il me faudra choisir deux années d'études supplémentaires pour accéder au concours. J'ai lu énormément d'écrits qui indiquent que certains arrivent au concours avec des Master en droit (d'ailleurs les Synthèses de l'examen demandent pas mal de notions en droit même appuyées par des textes de ce que j'ai vu des sujets précédents !?).
Ma question est donc la suivante : Quel diplôme (domaine d'études) me sera le plus utile après le bac pour accéder facilement au métier de CPIP ? Selon votre humble avis, ou connaissance des différents cursus scolaires de vos collègues ?

Raphaele
Nouveau
Nouveau

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rhône
Messages : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Mer 26 Oct 2016 - 10:31

bonjour et oui, je suis toujours dans le coin, étant modérateur du forum pour mon très cher ami Michel qui a créé ce ho combien superbe lieu d'échange..... (un peu de faillotage n'a jamais fait de mal^^).

Cette question, vous y avez "malheureusement" déjà répondu.... En effet, sans un bac+5 en droit, l'accès à la formation risque d'être compliquée.... Après, j'ai un ami de promo qui n'avait que bac +3 en math, donc accès au concours, mais après une partie de préparation autodidacte en droit (et un peu de génie, car c'était une personne supérieurement intelligente, il faut l'avouer....) il a eu le concours et à même fini dans les  premiers de ma promotion (un surdoué j'vous dis!!!)....

Personnellement, j'ai profité de mon ancien statut de militaire pour intégrer dans le cadre des emplois réservés... donc mon recrutement n'est pas à prendre comme model...

Mais, oui, c'est vrai, malheureusement, bac+5 en droit est la moyenne du niveau des participants au concours et comme son nom l'indique, c'est un concours et seuls les meilleurs sont pris....... donc.....

Après, avez vous réfléchis plutôt à la possibilité de faire un diplôme social du type assistante de service sociale, pour ensuite vous diriger vers un poste proche des détenus et de l'administration pénitentiaire... c'est peut être une autre façon de faire, car le concours interne est peut être plus accessible....... Mais ce sera plus long.... Mais sachez que j'ai mis les pied dans ce métier superbe et passionnant à 39 ans, donc tous les rêves sont permis en 2016^^

En tout cas je vous souhaite bon courage et quelle que soit la route que vous choisissez, je reste à votre disposition si vous avez besoin...

Mais n'oubliez jamais que les études ne valent pas la force de l'expérience, donc si vous atteignez le niveau pour présenter votre candidature et faite du droit en autodidacte, alors toutes les portes vous sont ouvertes et les miracles ne surviennent que si l'on force un peu le destin..... Bien sur que je vous encourage à tenter le concours, au pire, cela vous coûte le prix de l'écrit, mais bon, si vous pouvez vous le permettre, alors faite votre daeu, quelques années dans le supérieur et foncez!!!!!!!

Comme le dit le dicton : "Tenter c'est prendre le risque d'échouer, mais ne pas tenter c'est ne même pas prendre le risque de réussir."...

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 35
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 832

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum