Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 9:58

Lundi 3 septembre 2012 :

Voila chers vous tous. Je finis aujourd'hui ma première journée à l'ENAP (http://www.enap.justice.fr/ pour les curieux^^) dans le cadre de ma formation de CPIP... je suis de la 17ème promo. Je tenais à partager avec vous sous la forme d'un journal de bord mon année de formation. Bien entendu, je ne pourrai pas vous en dire de trop, puisque je suis soumis au devoir de réserve et au secret professionnel, mais je pourrai peut être partager mes moments de joie, de peine et mes difficultés, mais surtout ce que cette formation m'apportera comme questionnements et apports théoriques et pratiques.

La formation se passe en cycles à l'ENAP d’Agen, coupés par des périodes de stage. Mon premier stage est d’ailleurs une période de découverte de trois semaines en milieu carcéral avec l'uniforme et tout (en prison quoi^^).

Je débute mon stage dans trois semaines.

Le site de l'ENAP : c'est un école très ouverte où l'hébergement se fait en chambres individuelles ou de deux, inclues dans des petits pavillons, répartis en trois petit "villages". L'ambiance est plutôt sympathique et nous sommes à peu prêt 2000 étudiants (cpip, surveillants, lieutenant pénitencier, directeur de service pénitencier et directeurs de spip, ou autre).

Evidemment, le temps est beau, le ciel bleu, le soleil brille....dur dur^^.

Seule ombre au tableau : une seule école nationale, donc éloignement obligatoire durant ses trois semaines de ma petite famille. Mais bon, il faut ce qu'il faut.

Je pourrai vous parler quelques peu de la formation, mais pas de ce qui se passera en stage. Vous comprendrez pourquoi, je suis sur.

Cette nouvelle expérience/formation est à la fois un plaisir et un vrai défi à 37 ans, mais bon, la vie est ainsi faite....

Souhaitant ne pas trop vous barber avec ce post.

Salutation à tous.

Sébastien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 9:59

Bien, Mardi 4 septembre 2012, deuxième jour de formation. Nous sommes 142 CPIP en formation dans la promo. D'horizon, d'age et de niveau différent. L'ambiance est pour le moment plutôt agréable, comme le temps d'ailleurs.

Les premier véritables cours théoriques ont débutés cet après midi par 3H d'organisation du ministère de la justice et de l'AP (14h-17h), puis 2H d'introduction au droit (17h-19h), ou nous avons surtout vu les textes fondateurs (Constitution, Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen, ...).

Pleins de bonnes choses se profilent à l'horizons.....^^

Le site est vraiment super.

Il ne s'est rien passé de notable et je suis prêt à répondre à certaines de vos questions, s'il y en a. Je vous dis à demain pour ceux que cela intéresse.

Cordialement.

Sébastien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 9:59

Bonsoir et désolé pour ce long silence..... N'ayant pas de formation en droit, je suis des cours du soir de 17 à 19 heure en droit et droit pénal, ce qui fait que depuis mardi dernier, je n'ai pas pris le temps de continuer mon journal de bord.

Mais pour autant, je reprends un peu la rédaction ce soir.

Mardi 11 septembre 2012, 18h46 :

Les cours sont finis depuis 18h00 et nous avons fait hier des cours de droit et de politique pénitentiaire et aujourd'hui des cours sur l'outil informatique utilisé au sein de l'AP. Très intéressant l'un comme l'autre, je commence à me rendre compte que la tâche ne sera pas aisée, surtout en matière de droit pénal...Mais je m'accroche.

J'ai eu aujourd'hui la bonne nouvelle de mes stages. Je dis bonne nouvelle, puisque j'ai la chance de les faire à quelques minute en métro de chez moi. Cela me permettra de passer un peu de temps avec mes enfants et ma femme. Que de bonheur^^

Nous nous préparons au premier stage de 2 semaine en établissement pour peine (prison quoi^^) qui débutera le lundi 24 septembre. Je porterai donc la tenue de surveillant de prison pour une découverte de deux semaine. Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de chose à dire pour le reste de la formation, sauf si vous avez des questions et auxquelles je me ferai un devoir et un plaisir de répondre, par contre, je pense que les retours seront plus intéressant durant ce premier stage.

Je ne vais donc pas trop vous saouler ce soir et vous souhaite à tous une bonne soirée.

Restant à votre disposition et à votre écoute.

Cordialement.

Sébastien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 10:00

message du 18 septembre 2012 :

Salutations à tous. En cette après midi de libre, je profite pour alimenter un peu mon journal de bord.

Il n'y a rien de très particulier à dire depuis la dernière fois, si ce n'est que nous avons reçu aujourd'hui notre uniforme et que de fait, le stress monte un peu, je l'avoue....

L'intérêt principal de ce cycle a été de travailler notre vision (souvent emplie de préjugés) de la PPSMJ (personne placée sous main de justice), et du condamné détenu en particulier. Les chiffres et caractéristiques de la personne détenue m'ont quelques peu surpris et de ce fait m'ont permis de faire un travail sur mes interprétations. Ce travail fut fortement bénéfique.

Je pense après ces quelques messages, que je peut ouvrir maintenant le débat et si certains ont des questions ou des éléments qu'ils souhaitent approfondir, je suis disposé à tenter de répondre, dans la mesure de mes moyens.

Cordialement.

Sébastien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 10:01

mercredi 19 septembre 2012 :

Aujourd'hui à débuté à 14h un colloque internationale autour du thème : Santé-Justice. On y parle de la prise en charge des détenus en fin de vie (soins palliatifs et éventualité d'une fin de vie en prison), des détenus en situation de handicap (mental comme moteur, car un fauteuil roulant dans une coursive ou il n'y a que des escaliers, ce n'est pas évident), ainsi que des problématiques liées aux addictions.

Même si la première journée s'est finie à 22h28 ce jour (longue journée^^) c'est très intéressant. Seul bémol, le sentiments que les élèves cpip, dont je suis, ne sont présents que pour remplir l'amphi et ainsi assister au "moussage" des intervenants.... mais bon reste encore toute la journée de demain. A voir....

Il me semble que, pour les plus curieux, les ressources de ce colloque ou des informations concernant les interventions pourront paraître sur le site de l'ENAP ou du ministère de la justice...avis aux amateurs.

Si je trouve le temps et le courage, je tenterai (peut être^^) de mettre dans un prochain message les quelques notes et reflexions que j'ai pu avoir durant ces deux journées.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 10:01

message du jeudi 25 octobre 2012 :

salutations à tous en cette dernière soirée de deuxième cycle. Je me prépare à 3 semaines de stage de découverte du fonctionnement du SPIP, suivi d'une semaine de découverte en TGI... Cela promet de bien intéressantes découvertes^^

Ce cycle est caractérisé par deux grands thèmes d'études :
- le droit (parcours pénal : de l'infraction à l'extinction de la peine, organisation de l'action juridictionnelle pénale : acteurs de l'action pénale, soit le procureur de la république et de ses missions, du juge d'instruction, du JAP, etc....)

- les outils à dispositions de CPIP (outils de connaissance psychologique des public : des 4 structures psychiques aux conseils de prise en charge en fonction des "déviances", à l'outil informatique de gestion des PPSMJ au sein du SPIP et de la magistrature...)

Beaucoup de cours ce cycle, ce qui fait que j'ai la tête comme un citron ce soir....

Une journée d'échange autour de la sécurité routière, où tous les publics de l'ENAP était mélangés (surveillants, lieutenant, CPIP et directeurs).

Bref, encore un cycle qui me fait dire que je pense avoir trouvé un bon métier, mais où les difficultés pour atteindre l'objectif vont croissants. Je vous avoue, avec un peu de honte certes, mais tout de même, que je commence à en avoir marre des études, depuis 4 ans que j'ai la tête dedans.... vivement le travail, le vrai^^.

Bref, je vous laisse pour ce soir en vous donnant deux textes de lecture pour ceux qui suivent mes aventures (lol) et mes pérégrinations et qui souhaiteraient en savoir plus :

- loi pénitentiaire du 24 novembre 2009 (http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021312171&categorieLien=id)

- la circulaire du 19 mars 2008 relative aux missions du spip.(http://www.textes.justice.gouv.fr/art_pix/boj_20080002_0000_0004.pdf)

Bonne soirée et bonne lecture.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Dim 20 Jan 2013 - 10:02

message du 19 décembre 2012 :

Bonsoir à tous. Un peu l'âme en peine pour raison personnelle, je me dois tout de même de fournir quelques informations supplémentaires concernant mon futur nouveau métier.

Ainsi, pour faire vite, vous n'êtes pas sans avoir compris que je travaille dans le cadre de deux types d'emplois différents possible.

- Le premier est le milieu fermé et il s'agit de répondre aux questions et aux besoins des PPSMJ incarcérées. Le travail consiste à gérer leur accès aux droits communs et à travailler avec eux sur leur projet, afin d'obtenir un aménagement de peine (SEFIP, libération conditionnelle, semi liberté et autre...). Le but étant de faire le lien entre l’extérieur et les personnes détenues, tout en les préparant à la sortie dans le but de limiter (car l'annuler ferait de moi Dieu et ce n'est pas le cas) le risque de récidive.

- Le deuxième est le milieu ouvert et il s'agit de suivre et de contrôler toutes les mesures (on ne parle pas des personnes, car nous ne suivons que les mesures judiciaires qui les contraignent, afin de ne pas non plus confondre les métiers). Bien sur, la aussi, il s'agit de contrôler les obligations auxquelles sont soumis ces "probationnaires" dans le but toujours de limiter la récidive, mais aussi de les conseiller et de les accompagner dans leur projet de vie (et oui, même si la on confond un peu les métier, c'est aussi dans les missions des CPIP). Ces mesures sont diverses et nombreuses : PSE, SME, SSJ, PE, TIG, Sursis TIG, ... Et il n'est pas rare qu'une personne soit sous le coup de plusieurs mesures.

Le métier est avant tout basé sur le partenariat avec les magistrats (je viens d'ailleurs d'effectuer un stage au sein du TGI de Rouen avec le JAP, mais aussi tous les autres magistrats qu'ils soient du parquet ou du siège). Ce partenariat est passionnant et il me permet de me situer dans le cadre de mon métier qui est : "LA LOI".

Bien sur, il existe un nombre bien plus important de partenaires (associations locales, médicales, collectivités territoriales,...), mais cela dépends de chacun et du fonctionnement de SPIP d'affectation.

Ma formation commence à prendre un sacré tournant, puisque je touche de plus en plus au coeur de mon futur métier et je vais en stage dans le SPIP de Rouen 18 au 29 février, puis du 6 mars au 28 juin prochain.

Nous avons donc des cours de droit, de management (gestion des entretiens), de psychologie criminelle (psycho pathologies et paraphilies), d'histoire pénitentiaire, de sciences criminelles (avec notamment les outils dont nous disposons) et enfin de sociologie criminelle (évolution de la notion de la peine et des sanctions depuis le moyen âge jusqu'à nos jours, ...).

Comme je vous l'ai dis au début de mon texte, je suis un peu en peine en ce moment, car même si les vacances de noël approchent, l'éloignement commence à être difficile à supporter pour mes enfants qui deviennent insupportables et ma femme, seule du coup, est de plus en plus fatiguée. De plus, ils sont malades, ce qui n'arrange en rien l'état de solitude, de fatigue et de faiblesse de mon épouse. Mais nous savons que c'est pour la bonne cause, alors pour l'instant, nous tenons (c'est surtout elle qui tiens, car moi, j'ai le beau rôle...).

Cela m’amène à parler des difficultés (désavantages?) de la formation.

La première difficulté vient du fait qu'en tant qu'administration centrale (tous les chefs sont à paris, dans les locaux de l'Administration Pénitentiaire) il n'existe qu'une école nationale de formation qui est à Agen et c'est pas tout près... cela pose de sérieux soucis pour rentrer tous les we (coût, délais)..) et de ce fait, il faut être prêt à cela (sacrifice important si on a une famille et il faut bien y réfléchir...).

La deuxième difficulté vient de la mentalité particulière de l'administration qui en tant que service public gère un nombre toujours plus important de personnels et, l'image publique n'aidant pas à ce propos, elle se doit d'être assez rigoureuse, voire parfois rigide. Il est donc important de comprendre les rouages, les tenants et les aboutissants de cette administration et surtout savoir que tout ce que l'on veut faire doit passer par la hiérarchie avec des lettres administratives et surtout que la hiérarchie n'est pas forcément très ouverte.

La troisième difficulté vient du fonctionnement propre de la formation qui, à l'issue d'examens pour établir un classement, permet aux étudiants CPIP de choisir leur premier poste d'affectation au niveau national, mais parmi les postes proposés après les mutations des titulaires, ce qui fait que les choix ne sont pas toujours évidents. Ainsi, je n'aurai mon poste que fin juillet (je n'aurai donc que 4 semaines en août pour trouver un logement et déménager) et je ne sais pas du tout où je serai pré affecté. Il faut, la encore, bien prévoir pour ne pas se retrouver en difficulté (surtout si on a une famille nombreuse...).

Voila quelques mots pour vous tenir au courant. Je dispose de mes cours et j'avoue que certains pourraient réellement intéresser des éducateurs spécialisés. Donc si certains vous intéressent, faites le moi savoir et je pourrais peut être vous les faire parvenir. Bien sur je ne vous dis pas que je le ferai certainement, car je ne sais pas s'il existe un certain droit de réserve sur ces cours, même si je ne pense pas qu'il y ai de difficulté, je me renseigne demain.

Je reste dispo pour toutes questions et vous souhaite encore une bonne lecture et à bientôt.

Pour les volontaires et les motivés : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien à vous.

Sébastien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Patricia7034 le Dim 20 Jan 2013 - 10:55

Bonjour,

Très intéressant, merci, j'attends la suite avec impatience
avatar
Patricia7034
Passionné
Passionné

Féminin Réputation : 6
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 55
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée
Messages : 239

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Freyja le Mar 22 Jan 2013 - 16:59

Elle a l'air très intéressante cette formation !

Au plaisir de lire la suite !

Freyja
Habitué
Habitué

Féminin Réputation : 4
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 31
Localisation : Toulouse / Montpellier
Emploi/loisirs : Hum... plutôt loisirs ! :P
Humeur : Good time :)
Messages : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Hornet le Jeu 14 Mar 2013 - 22:43

Pour ma part en tout cas, vos prises de notes m'intéresse, je m'interesse à cette formation comme la formation PJJ, à choisir le public par la suite, adultes ou adolescents. That is the question!
Quelques questions me turlupine, si j'ai bien tout compris le CPIP intervient dans la prison? En entretien je suppose?

J'ai eu une intervention cette après midi autour de l'animation et la culture dans le milieu carcéral, très intéressant mais où malheureusement je me suis rendue compte que beaucoup d'étudiants étaient présents pour l'émargement et non la qualité d'intervention...

Après la formation (et quelques années de pratiques) je souhaiterais m'orienter vers cette formation (je me répète c'est la fin de journée) et je dois avouer que je croque le droit pénal à pleine dents, je trouve ça passionnant et tellement important!!

Le 1er stage au sein d'une prison ne doit pas être évident, 3 semaines cela n'est ce pas trop court? ou ca suffit peut être? comment les détenus vivent cette présence sur très court terme?

Combien y'a t-il de stages dans cette formation? A part en prison et au sein des SPIP quels lieux sont des terrains de stage?

Comment se passe la certification? Sur quels thèmes?

Ce message est un peu brouillon je pense Embarassed mais le sujet m'intéresse, je souhaitais faire mon stage de 3ème année dans un CHRS accueillant des anciens détenus mais je ne me sentais pas capable de retourner en internat, besoin d'en couper sur la 3ème année. Mais ce n'est que partie remise

_________________
"Enfermer des enfants est un aveu d’impuissance sur les capacités de notre société à envisager de façon démocratique les questions d’éducation" J.Rouzel
avatar
Hornet
Passionné
Passionné

Féminin Réputation : 10
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
Localisation : Bretagne, Finistère
Emploi/loisirs : ES à la recherche d'un emploi /loisirs: balades moto
Humeur : smile
Messages : 268

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Ven 15 Mar 2013 - 19:01

je me suis rendue compte que beaucoup d'étudiants étaient présents pour l'émargement et non la qualité d'intervention...

lol ça c'est le lot de beaucoup de centre de formation, dans ma promo, c'était la même chose. j'étais à l'origine de beaucoup de prise de bec à ce sujet d'ailleurs....^^

si j'ai bien tout compris le CPIP intervient dans la prison? En entretien je suppose?

Il y a le cpip en milieu fermé (la prison) et le cpip en milieu ouvert (contrôle des peines sans incarcération, telles que le sursis avec mise à l'épreuve, le bracelet électronique, le contrôle judiciaire, .....)
Ainsi, en ce moment, et après trois semaines en milieu fermé, j'ai entamé une période de trois semaines en milieu ouvert.

je dois avouer que je croque le droit pénal à pleine dents

penses aussi au CPP (code de procédure pénale).

Le 1er stage au sein d'une prison ne doit pas être évident, 3 semaines cela n'est ce pas trop court? ou ca suffit peut être? comment les détenus vivent cette présence sur très court terme?
le premier stage au sein du milieu carcéral (la prison^^) dure deux semaines. C'est très court, c'est vrai, mais seulement pour les stagiaires qui savent apprécier ce stage. Car pour beaucoup de ma promo, ce fut les deux plus longues semaines. Mais le pire, c'est que ce n'est pas à cause des détenus, mais à cause du port de l'uniforme et de la mentalité de me... qui veut que les surveillants et les cpip soient en guerre (sans que personne ne sache plus pourquoi d'ailleurs... Shocked )

Combien y'a t-il de stages dans cette formation? A part en prison et au sein des SPIP quels lieux sont des terrains de stage?

Il y a un stage de 2 semaines dans le milieu carcéral, un stage de 3 semaines de découverte du spip, un stage d'une semaine en TGI, un stage d'une semaine hors institution pénitentiaire (les structures du social marchent bien pour cela^^) et deux stages de mise en situation dans le spip (6 et 8 semaines).... c'est pas énorme, mais la deuxième année s'est la pré affectation en spip, donc le terrain, on en mange à ce moment là^^

Comment se passe la certification? Sur quels thèmes?

Certification sur 200 points :
Stage de mise en situation 1 : 40 points
Stage de mise en situation 2 : 60 points
épreuve écrite (droit, sciences criminelle et management) sur l'ensemble des cours de la première année : 70 points
oral de fin de première année : 30 points

Toutes ces notes donnent un classement de la promotion et à la fin de la première année, en fonction de ce classement, choix du poste de pré affectation.

En deuxième année, un oral en fin d'année pour valider la titularisation et ensuite, titularisation officielle sur le poste de pré affectation.

Voila, je pense avoir tout dis^^

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Hornet le Ven 15 Mar 2013 - 22:18



si j'ai bien tout compris le CPIP intervient dans la prison? En entretien je suppose?

Il y a le cpip en milieu fermé (la prison) et le cpip en milieu ouvert (contrôle des peines sans incarcération, telles que le sursis avec mise à l'épreuve, le bracelet électronique, le contrôle judiciaire, .....)
Ainsi, en ce moment, et après trois semaines en milieu fermé, j'ai entamé une période de trois semaines en milieu ouvert.


Oui je me suis mal exprimée, si je reformule ma question : "le CPIP suit des mesures en milieu ouvert, mais est-il courant qu'il intervienne en prison autour d'entretiens?"
Dans ma tête ca ressemblait plus à ça question ^^

Si d'autres questions me viennent je reviendrais Very Happy

_________________
"Enfermer des enfants est un aveu d’impuissance sur les capacités de notre société à envisager de façon démocratique les questions d’éducation" J.Rouzel
avatar
Hornet
Passionné
Passionné

Féminin Réputation : 10
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
Localisation : Bretagne, Finistère
Emploi/loisirs : ES à la recherche d'un emploi /loisirs: balades moto
Humeur : smile
Messages : 268

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Sam 16 Mar 2013 - 14:41

oki, donc oui, c'est fréquent, vu que c'est un des deux métier de conseiller proposé, mais les deux métiers sont différents et les prises en charge aussi... ^^

Par exemple, à Rouen, le spip compte 30 conseillers, dont 9 sont dévolus au milieu fermé et ont donc leur bureau d'antenne au sein de la maison d'arrêt.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Sam 29 Juin 2013 - 22:26

et voila, j'ai fait mon oral jeudi 27 juin et j'ai fini cette première année avec 152 points sur 200..... c'est pas si mal que cela finalement...^^ Maintenant j'attends l'amphi du 22 juillet pour savoir ou je prendrai mes premières fonctions... je vous tiens au courant.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Michel7034 le Sam 29 Juin 2013 - 22:50

Bonsoir,

Et ben, çà en fait des bonnes nouvelles aujourd'hui !
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1561

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Hornet le Dim 30 Juin 2013 - 21:41

Bon plus de peur qu'autre chose alors pour cet oral, bonne nouvelle Very Happy 

_________________
"Enfermer des enfants est un aveu d’impuissance sur les capacités de notre société à envisager de façon démocratique les questions d’éducation" J.Rouzel
avatar
Hornet
Passionné
Passionné

Féminin Réputation : 10
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
Localisation : Bretagne, Finistère
Emploi/loisirs : ES à la recherche d'un emploi /loisirs: balades moto
Humeur : smile
Messages : 268

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Lun 1 Juil 2013 - 8:06

oui, j'ai eu 26 sur 30 à l'oral..... je m'en sors plutôt bien^^ merci de votre soutien.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par palissy.filme le Mer 30 Avr 2014 - 15:37

Bonjour,

Des élèves du lycée Palissy d'Agen participent au concours national « Je filme le métier qui me plaît » pour lequel ils ont réalisé un film de 3 minutes sur le métier de CPIP, intitulé "CPIP, parce que la prison bouge", en partenariat avec l'ENAP Agen.

Ce film, retenu dans la sélection officielle du concours, figure dans la catégorie "Halte aux idées reçues".

Pour être primé, il doit obtenir un maximum de votes, alors VOTEZ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est simple et très rapide, il suffit de cocher 5 étoiles sous le film !

Partagez ce lien autour de vous pour que le film sur CPIP gagne !

+ d'infos sur notre page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

palissy.filme
Nouveau
Nouveau

Masculin Réputation : 0
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 22
Localisation : Agen
Messages : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Sam 3 Mai 2014 - 20:25

un seul message, pas de présentation et une demande purement commerciale..... Vous avez du vous tromper de forum.......
Perso, je ne voterai pas, non que le film ne le mérite pas, mais que ce type de démarche n'est pas particulièrement appréciées sur notre forum.

Bonne chance pour autant.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Sam 21 Juin 2014 - 15:09

Bon, en ce samedi après midi ensoleillé, je profite d'un peu de temps pour partager avec vous ma dernière page sur ce journal de bord.... Bien que souvent vide, n'ayant pas le temps de noter les choses, je pense que cette dernière page est importante....


Préaffecté au SPIP d'Amiens depuis septembre 2013, j'ai fais mon oral de titularisation le mardi 17 juin.......

J'ai aujourd'hui les notes....... Sachant que le stage est noté sur 100, l'écrit sur 40 et l'oral sur 60....Ainsi, la note final est sur 200. la titularisation est proposée pour toutes les personnes ayant obtenu la note minimale de 100 sur 200.....

Note de stage : 51,5/100

Note de l'écrit 28/40

Note de l'oral : 45/60

Note totale finale : 124,5..... Donc..... bein tous ces efforts n'auront pas été vain. Je suis, à priori, titularisé à compter de septembre 2014...^^ Je vous avoue que je me sens mieux depuis avoir reçu les résultats.....


_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Michel7034Mobile le Sam 21 Juin 2014 - 19:08

Bonjour,

En voilà des bonnes nouvelles !

Félicitations Seb
avatar
Michel7034Mobile
Habitué
Habitué

Masculin Réputation : 3
Date d'inscription : 21/01/2013
Messages : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par makhno le Mer 25 Juin 2014 - 17:50

Félicitation! Et si les efforts méritent du vin, pas de soucis. drunken
avatar
makhno
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 15
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 57
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 313

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Hornet le Mer 25 Juin 2014 - 17:51

Félicitations, en voilà une bonne nouvelle!

_________________
"Enfermer des enfants est un aveu d’impuissance sur les capacités de notre société à envisager de façon démocratique les questions d’éducation" J.Rouzel
avatar
Hornet
Passionné
Passionné

Féminin Réputation : 10
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 28
Localisation : Bretagne, Finistère
Emploi/loisirs : ES à la recherche d'un emploi /loisirs: balades moto
Humeur : smile
Messages : 268

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par sebhulot le Lun 23 Mai 2016 - 18:03

Bon, après tous ces mois de silence, j'ai bien envie de vous informer un peu de ce qui s'est passé ses trois dernières années...

Pré affecté au SPIP d'Amiens en septembre 2013, j'ai passé une première année catastrophique. J'ai subi du harcèlement moral par un de mes chefs, et aussi par un de mes tuteures de stage, mais j'ai tenu bon.
Après mes derniers examens, j'ai pu valider ma formation et j'ai donc été titularisé sur un poste au milieu ouvert d'Amiens (je rappelle que le milieu ouvert c'est un service qui prends en charge des personnes sous mains de justice sans hébergement (sans incarcération quoi), ou des personnes en semi liberté (dehors la journée et nuit en prison)...
J'avais la responsabilité d'un des trois postes du pôle aménagement de peine du SPIP d'Amiens. C'est à dire que j'avais des mesures d'étude d'aménagement de la peine de personnes condamnées (article 723-15 du CPP), desmesures de placement sous surveillance électronique (le fameux bracelet électronique) et les mesures de semi liberté de la Maison d'arrêt d'Amiens.

J'ai passé une année folle et pleine de joie. J'ai pu prendre l'ampleur de la tâche d'un CPIP, y trouver beaucoup de plaisir et renforcer mon sentiment que c'est un métier qui me va complètement.

Puis, à la fin de l'année 2014, j'ai fait une demande de mutation et j'ai ainsi eu l'immense chance de voir ma demande accordée. J'ai donc pu prendre mes nouvelles fonction en septembre 2015 au SPIP de la maison d'arrêt de Rouen, soit chez moi.

Ainsi, depuis septembre, j'exerce en qualité de Conseiller en milieu fermé (en prison quoi^^) et j'avoue que c'est un métier radicalement différent à celui du milieu ouvert.
Je pense que certains sont fait pour exercer en milieu fermé, mais pour mon cas, c'est moins évident.
Cela nécessite une organisation sans faille, une gestion de l'urgence qui ne supporte pas l'erreur de jugement et surtout un travail en permanence dans l'urgence (au tout du moins dans la rapidité).
C'est certes passionnant et plein d'apprentissage, mais je trouve cette fonction, bien plus dure, que celle de conseiller en milieu ouvert.

Bien sur je ne pense pas que le métier est plus facile ou simple en milieu ouvert, mais je pense que mon organisation et mes capacités sont plus adaptées au milieu ouvert.

Pour autant, je travaille au sein d'une équipe formidable, où tous sont de grands professionnels et j'ai ainsi la possibilité de me reposer sur les conseils de mes pairs et je ne m'en gène pas.

J'attends maintenant la fin du mois de mai, qui verra les demandes de mutations s'ouvrir et je pourrai peut être demander à aller travailler au milieu ouvert de Rouen.
Mais j'avoue que malgré toutes mes difficultés, j'éprouve un peu de tristesse à quitter cette équipe.

Bref, on verra, tout n'est pas encore décidé......

Bon, après trois années en poste à plein temps, je pense commencer à maîtriser un peu le métier (même si j'en apprends tous les jours).

Je sais aussi ce que je peux dire ou ne pas dire et j'ouvre définitivement ce journal de bord à tous.

Pour information, je suis aussi en contact avec les éducateurs de la PJJ qui ont la charge des mineurs du QPM (quartier pénitentiaire pour mineurs).

Bon, c'est un métier passionnant, très dense et donc la responsabilité du Conseiller (appelé CPIP) est tous les jours mis en avant. Il s'agit de ne pas se tromper lors de la rédaction des rapports pour les magistrats qui vont prendre les décisions...

Alors, à vos plumes, posez vos questions!!!!.

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 36
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 42
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 836

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par s.fournier le Mer 25 Mai 2016 - 11:33

Un témoignage super intéressant sur un métier assez méconnu je trouve.
Tiens nous au courant de tes évolutions possibles par rapport à ton poste.
Peux tu au passage préciser un peu, quelle est ta pratique concrète sur le terrain ?
J'ai rapidement lu les posts que tu a rédigés mais j'avoue que ton travail reste encore pour moi assez difficile à appréhender ....

s.fournier
Impliqué
Impliqué

Masculin Réputation : 9
Date d'inscription : 03/09/2014
Age : 30
Localisation : villefranche sur saone
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 185

https://fr.linkedin.com/in/s%C3%A9bastien-fournier-8b801372

Revenir en haut Aller en bas

Re: journal de bord d'un conseiller pénitentiaire d'insertion et probation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum