Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

Le bénévolat auprès des personnes âgées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par christelle44 le Jeu 26 Juin 2014 - 21:32

"Les fleurs avant le sourire" est la devise de l'Association "Les Petits Frères des Pauvres".

Le bénévolat que l'on peut y faire est très varié. On peut faire de l'accompagnement au domicile, en Ephad ou encore à l'hôpital. C'est aussi "solitude écoute" où les personnes âgées seules, isolées ou en difficultés peuvent appeler pour exprimer leur mal être. Il existe des foyers qui sont parfois le dernier rempart avec la rue pour les personnes dépendantes, des maisons-appartement où le loyer est volontairement faible pour que les personnes âgées aient un lieu décent où habiter... je ne connais pas encore tout. Il y a aussi des "accueils à la journée", où on propose une animation ou une sortie aux personnes accompagnées. Des bénévoles empruntent des mini-bus pour aller les chercher. Les petits frères organisent également des vacances... enfin, plein plein de choses géniales  Rolling Eyes 

J'ai choisi l'accompagnement de la personne âgées. Je peux donc parler de mon expérience à ce niveau. Comme j'avais déjà de l'expérience de par mon vécu, j'ai pour l'instant beaucoup fait de l'accompagnement "fin de vie". J'ai accompagné, en Ephad et au domicile. Actuellement je suis une personne âgée diabétique, elle n'a plus de jambes, il est très fortement déconseiller de la déplacer ou de la bouger. Elle est hospitalisée chez elle.

Je pense que la fin de vie est assez "usant" au niveau humain, pas dans le sens où on se sent fatigué, mais je commence à avoir une certaine distance qui me fait dire qu'il faut que je fasse autre chose. J'ai pris un deuxième accompagnement à l'hôpital où la personne est en fauteuil roulant suite à un AVC. Il est un adorable, c'est vraiment une bouffée d'air par rapport aux accompagnements que je fais habituellement.

Il y a plein plein... trop de signalement de personnes isolées. Le plus dur est que l'on doit choisir. On parle d'être humains en détresse. C'est actuellement sur cela que je travaille... nous avons des "critères" petits frères... mais quand on a des pages de noms de personnes qui répondent aux exigences... comment on fait ? combien de bénévoles va me rejoindre ? idéalement je ne voudrais pas une trop grosse équipe... il va y avoir une liste d'attente... ou alors il faudrait après cette équipe, qu'en parallèle j'en monte une seconde et que je recrute un bénévole que je sente capable de me remplacer... mais bon. Déjà il va falloir que cette équipe se créée, et trouve sa place à l'hôpital.

Si vous avez des questions...

christelle44
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 43
Localisation : thouaré sur loire
Messages : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par Michel7034 le Jeu 26 Juin 2014 - 22:59

Bonsoir,

Oui, j'ai des questions...

Qui sont ces bénévoles qui proposent leurs services.
Quelles sont leurs motivations et leurs attentes ?
Quelles sont les limites qu'ils se fixent ?
Quel "contrat" est mis en place ?

J'en ai encore d'autres, mais bon, on a le temps ...

avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par christelle44 le Ven 27 Juin 2014 - 0:24

Certains viennent (c'est assez rare mais cela arrive) dans le but caché de trouver du travail. Ils pensent qu'en accompagnant par exemple une personne, ils peuvent devenir dame de compagnie. Mais cela ne fonctionne pas comme ça. Effectivement parfois quand les résidents ont les moyens, on peut leur conseiller ce type de service plus personnalisé. Mais le recrutement ne se fait pas en interne.

Il y a aussi des personnes qui veulent vraiment aidés, mais qui n'ont pas forcément pris conscience dans "quoi" ils s'engageaient. Cela demande du temps qu'ils croyaient avoir mais qu'ils n'ont pas, d'autres commencent et finalement préfèrent renoncer parce qu'ils ne sont pas "prêt". Accompagner une personne qui ne parle quasiment pas, qui est désorientée, mourantes... ce n'est pas facile. Il y a bien entendu des accompagnements plus "faciles", mais dans l'ensemble les petits frères interviennent auprès de personnes en grande détresse, qui ne vont pas bien et on intervient pour briser leur isolement et tenter de redonner goût à la vie (un accompagnement peu commencer à partir de 50 ans, souvent il s'agit alors de personnes dépendantes à l'alcool).

Tout le monde ne peut pas être bénévole, certains le pensent et c'est tout à leur honneur... mais ils renoncent. Et comme chaque équipe à son propre fonctionnement (parfois chaotique). Cela peut parfois perturber le personnel soignant... qui un jour voit un bénévole... et un jour plus personne...

Ca c'est la face cachée des petits frères... devant tout va bien, mais on souffre d'un gros manque d'organisation, pas suffisamment de salariés pour guider les bénévoles qui ne savent pas comment s'y prendre, mais qui font de leur mieux.

Les bénévoles qui interviennent n'ont donc parfois jamais accompagnés personne et seront très bien, tout comme cela pourra les faire fuir.

Les bénévoles sont pour la plupart des retraités... cela peut d'ailleurs surprendre car beaucoup vont voir des personnes âgées plus "jeunes" qu'elles  Razz  Pour d'autres, c'est le besoin de donner pour recevoir (comme moi), d'autres ils ont vu leur maman âgée dans un établissement médicalisé et on pris conscience que d'autres étaient seuls, d'autres encore viennent pour "faire bien" mais ils ne "durent" pas bien longtemps non plus...

Il faut savoir que lorsque l'on travaille en tant qu'infirmière, amp ou autres on n'a pas le droit d'être bénévole accompagnateur à vérifier, mais je suis quasi sûr, pour éviter les soucis de "secrets médicals", il est possible qu'un jour cette personne travaille dans un établissement. En tout cas, je sais qu'une bénévole a failli être "viré" pour cause de bénévolat chez les petits frères. Elle était bénévole en dehors de l'établissement ou elle était et son Directeur lui a fait comprendre que cela ne pouvait pas être les deux. Elle a renoncé aux petits frères. Je me rappelle avoir entendu à l'époque "c'est normal" mais je n'avais pas suivi la conversation. Je suppose donc que les petits frères ont peut être la même démarche. Mais je souligne que c'est "à vérifier".

Au niveau des métiers... le principal dominant est... retraité  Laughing  j'ai 41ans je suis un âge très très minoritaire. Il y a une bénévole qui est maitresse en école maternelle, je l'ai volontairement récupérée pour la fidéliser, elle m'accompagne sur un bénévolat au domicile. J'aurais bien voulu la convaincre de me rejoindre... j'aimerai bien profiter de son expérience en travaux manuels... mais bon, ça va être difficile elle trouve que l'hôpital est trop éloigné. Je vais tout de même continuer... peut être qu'elle changera d'avis.

On a aussi en nouveau bénévole 2 autres "petits jeunes" dans les 25ans, j'ai été surprise. Cela fait bizarre... il y en a un qui fait les chantiers, et l'autre je crois avoir entendu qu'il était cuisinier.

Je dirais bien qu'il n'y a pas de métiers "types" pour être bénévole.

Tout de même ce que je ressens, c'est que ceux/celles qui "restent", s'engagent vraiment à fond. Ils ne suivent pas forcément les formations, mais participent au séminaires, au groupe de parole...

On peut faire du bénévolat de 30min, 1h... c'est le bénévole qui détermine son temps et le jour qu'il veut. On ne lui impose rien. A NOTER : c'est le seul bénévolat qui peut se faire du lundi au dimanche !!! donc le week-end ! J'avais pensé rejoindre les blouses roses, mais leur accompagnement ne se fait que du lundi au vendredi, et leur réunion mensuelle à lieu... en plein milieu de l'après-midi :/ et beaucoup beaucoup de bénévolat c'est ça. Ils demandent d'être disponible 1/2 journée dans la semaine (sauf week-end) voir parfois même 2 après-midi... sans oublier la réunion.

J'ai dû mal à imaginer comment il peut y avoir des bénévoles. Je me dis qu'ils doivent tous être retraités ou étudiants.

Je travaille donc en semaine comme beaucoup de personnes, je fais souvent mes accompagnements le samedi, mais cela m'est arrivé de me dire "mince, je ne pourrais pas samedi, en semaine, je travaille, j'irais donc dimanche. Rien ne m'obligeait à me déplacer un dimanche, on ne m'aurait rien dit, on n'a vraiment pas à se justifier de nos interventions. Cette semaine, je ne travaillais pas, comme je suis en formation toute la journée du samedi, je suis allée faire mon accompagnement. J'essaie de m'obliger à 1x/semaine, même si la personne ne se rappelle pas que je viens.

Par contre, on a une réunion mensuelle un soir où là on décrit comment cela se passe avec la personne que l'on accompagne, comment elle va, les problèmes qu'elle rencontre, si elle a des besoins que l'on pourrait satisfaire...

RECRUTEMENT DES BENEVOLES

Quand une personne contacte les petits frères pour devenir bénévole, il doit passer par deux entretiens.

- Le premier on présente le fonctionnement, le type de bénévolat que l'on peut faire, en retour la personne est questionnée sur ses motivations "pourquoi nous rejoindre" pourquoi les petits frères et pas une autre association ? On demande également combien de temps ? 1x/sem ou 1x/an (c'est possible), quel type d'accompagnement téléphonique ? au domicile ? des accueils à la journée (animation 1x/sem) ? encadrement lors de sorties ?

On remercie la personne (on lui a fait remplir un formulaire), on refixe un autre rdv, on lui remet les plaquettes de présentation, et lui demande de réfléchir... sincèrement, à ce niveau je ne comprends pas trop pourquoi un 2eme rdv ? le 1er dure presque 2h !!! c'est des coups à dégoûter de devenir bénévole. Je dois avouer que moi-même je me suis posée la question. J'en avais marre de 2h d'interrogation... et à la fin on nous dit "on refixe un autre entretien"... je pense qu'il faut être sacrément motivé !
en plus ils sont sympas... 2 matinées à poser... je pense que le manque de bénévoles s'explique aussi par le tout début...

- 2eme réunion : on rencontre 2 personnes différentes, qui nous demande si suite à la dernière réunion et aux papiers on a des questions, si on veut toujours s'engager... on répond oui (ou non :p). Si la réponse est "oui", on est convié à la réunion mensuel. En fonction d'où on habite on est introduit dans une équipe.

- réunion : on souhaite la bienvenue au nouveau bénévole, on l'invite à se présenter. Après un tour de table, chacun explique comment se passe son accompagnement, et quand c'est fini la responsable d'équipe explique quel bénévole sera le parrain ou la marraine "s'il/elle d'accord". Un bénévole peut se porter aussi volontaire (par exemple moi avec l'institutrice :p )

- la personne avant de commencer doit signer la charte des petits frères, et les papiers d'assurance qui nous couvre en cas de problèmes. Certaines personnes âgées n'ont pas "toute leur tête" et notamment dans les cas d’Alzheimer, peuvent accuser les bénévoles de vol... c'est la raison pour laquelle s'il y a le moindre doute sur le résidant, on fonctionnera (normalement) en binôme. Pour que mutuellement, le bénévole se porte garant pour l'autre.

Pour le signalement, il peut se faire de différentes manières cela dépend s'il y a déjà une équipe en place. Je vois pour l'hôpital, je souhaite mettre un bénévole référent à chaque étage. Le personnel hospitalier sera "invité" s'il a un signalement à contacter le bénévole référent, mais il aura la possibilité de signaler à un bénévole de passage qui le transmettra à l'intéressé. Lors des réunions d'équipes, chaque référents communiquera ses signalements qui seront alors étudiés pour savoir s'ils sont recevables ou non en tenant compte des critères des petits frères, puis ce sera étudié au cas par cas. J'ai déjà vu, on sera en contact avec une nouvelle équipe qui s'est créée chez les petits frères "fin de vie" et ils interviennent un peu partout. Je pense leur transmettre les personnes signalées isolées en phase terminale. Après ce sera au cas par cas... et si les bénévoles veulent bien prendre en charge la personne. Le responsable de service de l'hôpital aura mes coordonnées en cas de besoin. Sur chaque dossier de patients accompagnés figurera le nom de la personne qui accompagne et son numéro de téléphone. Par exemple si la personne décède... si le bénévole ne souhaite pas que son numéro apparaisse sur le dossier ce sera les coordonnées du bénévole référent.

Donc ça c'est ce que moi je souhaite mettre en place. Mais cela ne fonctionne pas forcément de cette manière dans les autres équipes. Chez certains c'est visiblement le foutoir, certains bénévoles acceptent des accompagnement "entre deux portes" parce qu'ils connaissent à peu près les critères, et se dise que "ben oui, pourquoi pas" et le responsable d'équipe laisse faire ce qui fait que certains signalements le responsable s'engage à trouver quelqu'un et en fait il n'y a plus de bénévoles disponibles... enfin bref.

Sinon, il y a aussi la possibilité de signaler directement au petits frères... par contre là le risque c'est que ce soit long très long... il y a une commission d'intervention, qui étudie au cas par cas. Mais comme ils se réunissent je crois une fois par mois, ils ont une montagne de signalement à étudier. Et cela peut donc mettre des mois avant que ces signalements soient transmis à l'équipe concernée...

Mais la machine tourne tout de même. Ceux/celles qui sont motivés pallient au manque d'organisation et la solidarité mutuelle, la volonté d'agir pour le bien être de la personne accompagnée compense les "couac".

On fait tous/toutes de notre mieux... et dans l'ensemble, on se soutient tout de même bien les coudes. On peut compter sur tout le monde. C'est vraiment ce que j'apprécie.

christelle44
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 43
Localisation : thouaré sur loire
Messages : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par Michel7034 le Sam 28 Juin 2014 - 20:46

Bonsoir,

Merci pour ces éclaircissements.

Encore une question : quel est le "travail" bénévole fourni ? Qui détermine les besoins ?
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par christelle44 le Lun 30 Juin 2014 - 7:45

Les besoins "principaux", sont déterminés par les salariés-bénévoles qui participe aux réunions des conseils d'administration et transmet ensuite l'orientation qui va être apporter ou les modifications. La grossssssssssssssssssssse modification actuellement : les équipes vont devenir "officiellement" autonomes. Chacune devra nommer un trésorier alors que tout avant était centralisé.

Suivre des formations n'est pas obligatoires... et on n'est pas très nombreux à avoir la chance d'avoir un salarié pour nous guider... j'ai un peu peur que cela ne deviennent le grand chaos. Les petits frères ont déjà dû mal à trouver des personnes qui souhaite prendre des responsabilité pour mener une équipe... alors trouver un trésorier ! et plus d'autonomie pour les responsables dans un certain sens c'est bien... mais on va être livrer totalement à nous même. Je ne sais pas ce que cela va donner... je sais que j'ai de la personnalité, la prise de risque ne me fait pas peur, par contre quand je vois que beaucoup déjà de bénévoles ont peur de participer à la création de mon équipe et préfère "attendre" que tout soit déjà en place pour me rejoindre... je me demande ce que cela va donner...

En même temps tu me diras, cela reste logique... chaque équipe se débrouille déjà comme elle peut, ça reste dans la continuité. Après cela dépend comment ce sera mis en oeuvre... on m'a déjà prévenu en tout cas qu'il va me falloir un trésorier... et que ce sera à moi de convaincre un bénévole de le faire... j'ai peur de n'avoir personne qui souhaite s'investir... je pense que lors du recrutement de bénévole, je vais tenter de recruter quelqu'un avec un profil "comptable", une ancienne secrétaire ou un ancien comptable ce serait top (je rêve beaucoup).

Pour en revenir aux besoins, il y a un séminaire une fois dans l'année autour d'un thème (cette année c'était "comment gérez-vous la fin de vie au sein de vos équipe), les principaux dirigeants sont réunis, c'est également là que l'on officialise ce qu'on a pu entendre lors des réunions mensuels. On peut poser nos questions sans que le salarié n'est à le faire "remonter". Mais l'ambiance d'ensemble est l'optimisme "vous allez y arriver"...

Pour le travail fourni par le bénévole je préfère te communique le lien vers l'asso. Tu trouveras dans le menu "nos actions" tout les champs d'intervention du bénévole. Après comme je te l'ai dis, ma "spécialité" est l'accompagnement (domicile, Ephad et Hopital). Je ne pourrais te renseigner que si tu as des questions sur l'accompagnement. Si tu as des questions sur les autres actions menées par les bénévoles il faudra que je les pose à ma salariée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

christelle44
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 43
Localisation : thouaré sur loire
Messages : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par Michel7034 le Lun 30 Juin 2014 - 11:14

Bonjour,


Effectivement, trouver un trésorier, c'est pas facile. Il faut les compétences et le sens des responsabilités.

J'ai été voir le site, comme ty le précises, les demandes de bénévolat sont très diverses.

Parlons de ta spécialité : l'accompagnement, en quoi cela consiste-t-il exactement ?
En fait, je me pose surtout des questions sur les limites en terme de prise en charge (mise aux toilettes, nursing, gestion de conflit...)
Bref, je cherche où serait la différence entre un bénévole et un membre du personnel...
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bénévolat auprès des personnes âgées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum