Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

Educateur libéral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Educateur libéral

Message par makhno le Mar 8 Oct 2013 - 7:59

Bonjour.
Je vois de temps en temps mais de plus en plus souvent des éducateurs qui souhaitent exercer en "libéral" et je me pose plusieurs questions.

Outre le fait que le libéralisme, sur un plan économique, nous ait amené une belle crise que nous payons encore, j'ai du mal à saisir ce qui peut pousser des éducateurs à travailler de cette manière.

Il me semble que le référentiel de formation d'éducateur spécialisé demande, dans le DC3-1 de savoir "s'inscrire dans un travaille d'équipe". Comment compte l'éducateur travaillant en libéral mettre en avant cette compétence ? A moins de travailler à plusieurs et donc en équipe ?

Bon, admettons que le cabinet d'éducateurs spécialisé soit composé de plusieurs professionnels qui de ce fait se mettent à pouvoir travailler en équipe. Sous quel statut vont-ils évoluer ? A quelle règle seront-ils soumis ?

Dans une institution, les différentes lois depuis 2002 imposent une évaluation interne puis externe. Ces éducateurs seront-ils soumis aux même règles ? Et comment ?
L'argent, cet argent dont tout le monde à besoin actuellement pour vivre, d'où viendra-t-il ? Des personnes accompagnées elle-même ou bien de subventions des collectivités ?

Si les moyens financiers proviennent des bénéficiaires, qui fixe le barème des prestations ? Ne sommes nous pas en droit de nous demander si les plus riches pourront bénéficier d'un accompagnement de "qualité" et les moins riches n'auront plus qu'attendre une place dans un établissement souvent surchargé ?

Cette éducation spécialisé qui se profile semble vouloir ressembler de plus en plus à cette médecine que nous avons actuellement en France. Des déserts médicaux où il faut attendre trois à quatre jours pour obtenir un rendez-vous et des régions où les pratiques de dépassements d'honoraires paraissent une pratique courante. D'ailleurs dans ces déserts médicaux, avec "un peu" plus d'argent, les soins sont également accessibles rapidement.

Mais pour les autres professions libérales, il existe un code de déontologie qui cadre l'exercice de ces métiers. De plus il existe pour les médecins, entre autre, un ordre. Héritage de Vichy certes.

Je finis par la loi, texte officiel qui défini le métier d'éducateur spécialisé :
arrêté du 20 juin 2007 relatif au métier d'éducateur spécialisé.
Article 1 : Le diplôme d'éducateur spécialisé atteste des compétences professionnelles pour exercer les fonctions et les activités telles que définies à l'annexe 1 "référentiel professionnel" du présent arrêté.

Donc je lis cette annexe et là, au deuxième paragraphe du premier chapitre, on peut y lire :
Son intervention, …., s'effectue conformément au projet institutionnel.....
Il est donc impossible légalement, pour un éducateur spécialisé, de travailler hors institution, non ?

Alors je me demande s'il ne vaut pas mieux se battre pour que ces institutions deviennent plus nombreuses et de plus en plus respectueuse du public accueilli au lieu de tenter seul l'aventure avec pour certains, le but de se faire beaucoup d'argent ?
avatar
makhno
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 15
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 57
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 310

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par sebhulot le Mar 8 Oct 2013 - 21:53

ce qui peut pousser des éducateurs à travailler de cette manière.
Peut être le fait que le métier n'embauche plus du tout....

Il me semble que le référentiel de formation d'éducateur spécialisé demande, dans le DC3-1 de savoir "s'inscrire dans un travaille d'équipe". Comment compte l'éducateur travaillant en libéral mettre en avant cette compétence ? A moins de travailler à plusieurs et donc en équipe ?
Travail en équipe et partenarial, c'est un peu la même chose...

Dans une institution, les différentes lois depuis 2002 imposent une évaluation interne puis externe. Ces éducateurs seront-ils soumis aux même règles ? Et comment ?
Il est vrai que l'exercice en libéral (tout comme les infirmière d'ailleurs) est soumis au seul fait d'avoir le diplôme, mais aussi et surtout à la satisfaction des "clients/patients" qui permettront, par le biais de la réputation, de faire fonctionner le "cabinet" de l'ES en libéral. Ainsi, il deviendra pénalement et personnellement responsable de ses actes et ne sera plus protéger par la structure qui l'embauche, donc... une sorte de contrôle tout de même.

L'argent, cet argent dont tout le monde à besoin actuellement pour vivre, d'où viendra-t-il ? Des personnes accompagnées elle-même ou bien de subventions des collectivités ?

Si les moyens financiers proviennent des bénéficiaires, qui fixe le barème des prestations ? Ne sommes nous pas en droit de nous demander si les plus riches pourront bénéficier d'un accompagnement de "qualité" et les moins riches n'auront plus qu'attendre une place dans un établissement souvent surchargé ?
Les actes des infirmières libérales sont remboursés par la sécu... de ce fait, le gouvernement pourra proposer un tas de lois (il s'en est pas privé pour l'instant...) pour "encadrer" l'action en libérale et faire en sorte que l'ARS prennent en charge (voire CPAM s'il le faut, pourquoi pas^^). Le risque c'est que l'argent utilisée provienne du financement des structures.... Mais je suis sur que pour conserver "l’égalité" de traitement ils seront prêt à tout...

les moins riches n'auront plus qu'attendre une place dans un établissement souvent surchargé ?
S'il y avait un développement du nombre de structures pour qu'elles ne soient pas surchargées, y'aurait de l'embauche d'ES et il n'y aurait pas besoin de chercher une astuce telle que le libéral pour trouver du travail. Qui plus est, l'accueil actuellement est déjà conditionné par les ressources. Les plus modestes dans des structures surchargées qui font ce qu'elles peuvent, les moins démunis, un suivi plus intense et personnalisé à domicile.....

Cette éducation spécialisé qui se profile semble vouloir ressembler de plus en plus à cette médecine que nous avons actuellement en France. Des déserts médicaux où il faut attendre trois à quatre jours pour obtenir un rendez-vous et des régions où les pratiques de dépassements d'honoraires paraissent une pratique courante. D'ailleurs dans ces déserts médicaux, avec "un peu" plus d'argent, les soins sont également accessibles rapidement.
Avec des médecins qui gagnent entre 4 et 5000 euros par mois et toutes les offres du gouvernement (3000 euros par mois pour achat de véhicule, ordi et materiel divers), les déserts médicaux ne le sont pas QUE à cause de l'argent, c'est un fait historique et humain et sociétal....

Mais pour les autres professions libérales, il existe un code de déontologie qui cadre l'exercice de ces métiers. De plus il existe pour les médecins, entre autre, un ordre. Héritage de Vichy certes.
Perso, je me demande si les ES n'ont pas plus d’éthique et de déontologie que beaucoup de médecins, mais bon.......

Donc je lis cette annexe et là, au deuxième paragraphe du premier chapitre, on peut y lire :
Son intervention, …., s'effectue conformément au projet institutionnel.....
Il est donc impossible légalement, pour un éducateur spécialisé, de travailler hors institution, non ?
Pas du tout, la création du cabinet doit faire l'objet d'un projet et d'une définition de l'action et de ce fait, les régions, l'ARS voire le gouvernement pourra tout à fait demander à ces "cabinets éducatifs" de définir un projet de cabinet qui remplacera le projet institutionnel et il sera possible de faire des contrôles par des agents du CG ou de l'ASE, pour vérifier que les actes posés et les méthodes de travail respectent bien le projet de cabinet préalablement défini....


Bien sur toutes les réponses ne sont basées que sur des hypothèses et je n'ai aucune loi ou aucun texte constitutionnel à proposer. Mais le métier d'ES en libéral n'est pas encore prêt à exister de toute façon..... C'est possible sur le papier (comme je viens de tenter de le faire), mais pas dans la réalité.....

T'inquiètes pas, je pense que nous serons tous les deux en retraite que ça ne sera pas encore fait...^^

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 34
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 41
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 824

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Michel7034 le Mar 8 Oct 2013 - 23:06

Bonsoir,

Educateur libéral, je n'en ai jamais entendu parler en Belgique. Si je fais une recherche sur "l'internet belge", les sites de presse renvoient à des vidéos françaises

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par makhno le Sam 9 Nov 2013 - 9:54

seb a écrit:Pas du tout, la création du cabinet doit faire l'objet d'un projet et d'une définition de l'action et de ce fait, les régions, l'ARS voire le gouvernement pourra tout à fait demander à ces "cabinets éducatifs" de définir un projet de cabinet qui remplacera le projet institutionnel et il sera possible de faire des contrôles par des agents du CG ou de l'ASE, pour vérifier que les actes posés et les méthodes de travail respectent bien le projet de cabinet préalablement défini....
En attendant, il est bien question de projet institutionnel. Donc les éducateurs spécialisés qui exercent en "libéral" sont actuellement hors la loi.
Quels seront les éventuels recours des personnes accompagnées si la posture professionnelle de ces éducateurs les met en danger? Et quels moyens légaux a le professionnel pour se défendre?
avatar
makhno
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 15
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 57
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 310

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par sebhulot le Sam 9 Nov 2013 - 22:56

makhno a écrit:En attendant, il est bien question de projet institutionnel. Donc les éducateurs spécialisés qui exercent en "libéral" sont actuellement hors la loi.
Mais pas du tout. Un bon nombre de projet institutionnel ne sont là que pour le dossier de demande de subvention. Il n'a aucune valeur pénale ou légale dans le sens législatif du terme.

Je veux dire qu'en cas de plainte, se retourner contre ou vers le projet institutionnel ne fera pas pencher la balance d'un coté ou de l'autre, car cet écrit, aussi important soit il, n'a aucune valeur juridique....

Ainsi, un cabinet libéral d'éducation spécialisé aura autant de légalité et d'éthique qu'un cabinet libéral d'infirmière....

Je comprends bien l'origine de la grogne et d'un certain coté, je la partage, mais il faut aussi accepter que les choses n'évoluent pas forcément de la meilleure façon...

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 34
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 41
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 824

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par makhno le Sam 9 Nov 2013 - 23:20

Si l'on parle de projet institutionnel, c'est bien qu'il y a une institution, non?

Un cabinet est-il une institution? Si oui, il y a forcément un projet. Qui est garant de ce projet? C'est la direction de cette institution, non?
Donc si un éducateur exerce hors de ce cadre, il n'est plus dans la loi.

Maintenant, je ne suis pas en train de dire qu'il ne faut pas d'éducateur libéral ou qu'il en faut, je dis qu'actuellement, ils exercent sans aucune protection juridique puisqu'ils ne répondent pas à la loi. Et c'est bien ce qui m'ennuie.

Actuellement, lorsqu'on est embauché en tant qu'éducateur, l'institution doit nous demander notre diplôme et un extrait de casier judiciaire. Elle est garante auprès des organismes financeurs. Si je suis seul à proposer mes compétences, qui se porte garant dans la mesure où les finances proviennent des personnes accompagnées?

A moins qu'il existe actuellement un cadre juridique pour l'exercice de cette profession en libéral, je ne vois pas.
avatar
makhno
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 15
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 57
Emploi/loisirs : Educateur spécialisé
Messages : 310

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par sebhulot le Lun 11 Nov 2013 - 7:56

Le cadre juridique est le même que pour toutes les professions qui exercent en Libéral. Avec cela en plus que l'ARS ou le CR peut se pencher sur ce nouveau type d'éducateur et faire un projet de loi qui ne rendrait possible l'exercice en libéral que si le CR ou l'ARS valide le projet du dit éducateur en libéral... Voila ce que moi je pense, mais d'ici à ce que ce soit fait.....

Par contre, il ne faut pas parler d'hors la loi, pas avec moi en tout cas ^^, car si cela était vraiment hors des lois, déjà il y' aurait une loi qui l'interdirait, une sanction clairement définie pour cette infraction (c'est le fonctionnement obligatoire de la législation) et surtout, les premiers qui exerceraient ne pourrait pas faire de pub, il ferait de la prison... ^^ (ou du sme ou des amendes ou des pse ou autres....)

Alors encore une fois, je comprends la grogne, j'en partage une certaine vue, mais non, ce n'est nullement illégal, c'est juste un nouveau métier en émergence qui n'est pas encore bien défini, ni bien légiféré.... mais pas illégal pour autant. Les infirmières en libéral ont un diplôme, louent un cabinet, et font leur taf. La seule différence c'est que la CPAM couvre les frais pour les clients/patients, mais le but premier de ces infirmières, c'est bien de ce faire de l'argent en fin de mois..... Elles n'ont pas prononcé de serment comme les médecins.....pourtant, c'est légal (sans projet institutionnel du coup^^)...
La couverture CPAM c'est juste une histoire de financement et de couverture sociale française.....

M'enfin, c'est pas non plus la peine d'en faire un débat de 20 pages, c'est pas encore un métier qui se trouve à tous les coins de rues.... il émerge seulement et va mettre du temps avant de se banaliser...^^

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 34
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 41
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : commence à voir le bout du tunnel
Humeur : Enfin titulaire....
Messages : 824

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Michel7034 le Dim 16 Mar 2014 - 7:45

Bonjour,


Pour info, et sans me prononcer sur le fond, un projet en ce sens :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Galicie le Sam 19 Avr 2014 - 22:30

Hello,

par chez nous, il y a quelques collegues , epuisés par la pression institutionnelle (Conseil General), ouvrent leur cabinet, leur office, leur bureau, enfin leur machin d'educ liberal.... Les memes questions se sont posées, et maintenant avec le peu de recul, on constate que la population qui fait appel sont les CSP moyenne et + qui rencontrent des difficultes educatives et qui ne souhaitent pas faire appel aux services sociaux , par honte, par mepris etc...
il y a egalement les parents de jeunes adultes handicapés qui n'ont pas de prises en charges therapeutiques par manque de places en structure....
Et le chapeau sur la cerise les CSP+++, surtout des mr qui sont fraichements divorces. Ils ont demandé la garde alternée pour emmerder Mme, mais font appel à l'educ liberal car bien sur, ils savent pas comment on fait ds le concret...on mange et on se brosse les dents ou l'inverse? je caricature...

Les prestations sont tarifées, à l'heure, au forfait etc...

Nous services sociaux ca devrait nous emmener à reflechir sur le fond du pourquoi la "population" ne vient plus à notre rencontre qd il y a un pb ds la famille....

Galicie
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 44
Localisation : France
Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Educateur spécialisé, travailleur indépendant

Message par anaelle le Mer 3 Sep 2014 - 21:54

Bonjour,

Je suis récemment diplômée du DEES et je voudrais me lancer en tant qu'auto entrepreneur. Il y a t'il un éduc spé qui s'est lancé et qui aurait des infos et conseils à me donner ???

Merci pour vos réponses

Anaëlle

anaelle
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 32
Localisation : GUADELOUPE
Messages : 16

http://www.anaellegrimoudeducatrice.sitew.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Michel7034 le Mer 3 Sep 2014 - 22:02

Bonsoir Anaelle,

Educateur auto entrepreneur, est-ce un autre mot pour éducateur en libéral ?


Dernière édition par Michel7034 le Mer 3 Sep 2014 - 22:59, édité 1 fois
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par anaelle le Mer 3 Sep 2014 - 22:37

Malgré tout ce qui peut être dit, en Guadeloupe en particulier, les postes se font rares et les places également pour les personnes dans le besoin. Mon but est de proposer mes services aux IME, associations etc pour favoriser le bien être des enfants dans les domaines que je maîtrise grâce à mes autres diplômes. Le centre de formation nous a rabâché pendant 3 ans que c'était à nous de créer notre poste, donc je m'y atèle. Je n'ai pas fait 3 ans d'étude et des sacrifices pour attendre qu'un poste veille bien se libérer pour moi. Voila, ça n'empêche pas que je souhaite travailler en équipe, respecter les missions des établissements et les projets individuels des enfants (surtout). C'est un partenariat. Mais je peux comprendre que les avis soient différents, alors je ne m'étendrais pas. Le principal est que chacun oeuvre pour les personnes accueillies, à chacun sa manière et en cohérence. Et surtout que chacun vive du métier qu'il a choisi.
Voila ! Merci pour le lien, c'est toujours bon de lire des avis différents et légitime.


Dernière édition par Michel7034 le Mer 3 Sep 2014 - 23:00, édité 1 fois (Raison : sujets regroupés)

anaelle
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 32
Localisation : GUADELOUPE
Messages : 16

http://www.anaellegrimoudeducatrice.sitew.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Michel7034 le Mer 3 Sep 2014 - 22:46

Bonsoir,

Voici deux éducatrices qui l'ont fait:  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

leur site :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par anaelle le Mer 3 Sep 2014 - 22:52

merci beaucoup !!!!

anaelle
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 32
Localisation : GUADELOUPE
Messages : 16

http://www.anaellegrimoudeducatrice.sitew.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Michel7034 le Mer 3 Sep 2014 - 22:53

Re,

Anaelle : ok pour que je regroupe les deux sujets ?
avatar
Michel7034
Administrateur
Administrateur

Masculin Réputation : 94
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Mons
Emploi/loisirs : Educateur responsable d'un foyer médicalisé pour personnes handicapées mentales
Humeur : Motivé !
Messages : 1559

http://forum-educateurs.forumgratuit.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par anaelle le Mer 3 Sep 2014 - 22:54

oui biensur !

anaelle
Débutant
Débutant

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 32
Localisation : GUADELOUPE
Messages : 16

http://www.anaellegrimoudeducatrice.sitew.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Educateur libéral

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum