Forum des éducateurs et des travailleurs sociaux
Bienvenue

Coup de blues

Aller en bas

Coup de blues

Message par Lili2018 le Jeu 8 Mar 2018 - 18:25

Pas sûre que mon message prenne tout son sens sur ce site.. Je ne sais pas ce qui me pousse à écrire ce que je vais décrire, mais enfin je dois en avoir besoin puisque je le fais...

Cela va faire maintenant presque 9 ans que je suis diplômée. 9 ans que j'ai beaucoup tourné avec les ados, les adultes...9 ans que je me pose des questions, que je questionne, me questionne. Mais aussi 9 ans que je travail et que je m éclate, que je mets du sens, que j'invente, que j'imagine.

Il n'y a pas longtemps mon boulot se trouvait a 1h00 de chez moi...J'ai eu mon congé mater, j'ai fait deux enfants d'un coup.
Je suis retourné travailler, et j'étais contente le lundi matin, j'étais contente le lundi soir. C'est vrai que ca faisait loin...alors comme on m'a dit jai trouve plus près.
Les maisons d'enfants j'aimais bien, mais je ne savais pas que maison d'enfants et enfants à la maison, de 12 mois, c'était vraiment difficile .

Alors je suis partie pour avoir mes soirées, les week-ends. Bref bosser et faire grandir mes enfants.
Alors je suis partie encore plus loin qu'avant, oui, visiblement je suis pas une lumière.
Donc aujourd'hui je bosse en sessad ou je me tape plus d'heure de route que de prise en charge en plein 93 dans des coins bien sympathique.
Et aujourd'hui je mets deux heures pour venir bosser, deux heures pour rentrer...
Aujourd'hui je ne vois aucun sens a ce que je fais, enfin clairement je ne comprends pas...pour dire vrai même je m'ennuie, je glande..
Je me lève à 6h pour partir a 6h30 pour commencer à 9h00...
Je joue avec des enfants tous les jours, que je vois une fois par semaine. La pluspart des profs oublient ma présence et la pluspart des parents en profitent pour faire le ménage..
Je ne sais pas a quoi je sers...Je pensais que le travail en sessad c'était top, mais c'est dur d'y mettre du sens...Je suis la seule la, ou???jsuis seule dans les bouchons toute la journée, je suis seule avec les gosses...peu de possibilité d échange...pas de travail de groupe.
J'ai un peu le sentiment de perdre mes qualités professionnels, de perdre ce qui pouvait parfois faire la richesse de ce taf.

Et puis enfin quand j'ai conduit toute la journée et ben faut que je me tape une nouvelle fois deux heures de route. Alors si c'est pas dans les bouchons c'est dans le train...donc fais toi poussé, court après ton train...

Et puis enfin rentrée, je m'occupe des deux curieux , je nettoie, et je fini par pleurer ces années qui finalement n etais pas si mal...
Et puis évidemment j'ai passé des entretiens, mais évidemment je reste sans réponses...en fait je ne sais plus quoi faire pour trouver un boulot...dans lequel je puisse y mettre un peu de sens...
Bon voilà, un texte qui n'a a mon avis aucun intérêt, mais le mettre sur ce petit écran a la lecture de tout le monde me permets d hysterise la chose...
Bref, grosse nostalgie quoi!!

Lili2018
Nouveau
Nouveau

Féminin Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2018
Age : 32
Localisation : Fay-saint-Quentin
Messages : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de blues

Message par sebhulot le Ven 9 Mar 2018 - 21:23

si cela vous fais du bien, alors tant mieux. Le forum est aussi la pour cela. Car à la lecture de votre texte, je n'ai pas de conseil à donner, vous avez déjà tous les outils et êtes en train d'étudier tous les chemins... Ce qu'il faut? se dire que la vie pro et les enfants avant 4 ans c'est l'enfer. A partir de l'entrée en maternel, cela deviendra un peu plus facile, mais pas complètement. Pour ce qui est du sens du métier???!!! Grand dieu, une question à laquelle je souhaiterai aussi ardemment avoir une réponse, mais nous sommes en 2018 et y a pas de réponse à cela..

Sur ce, bon courage et bon combat... mais ne vous faites pas trop de mal tout de même...

_________________
De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
avatar
sebhulot
Modérateur
Modérateur

Masculin Réputation : 55
Date d'inscription : 16/01/2013
Age : 43
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Sport et régime... vive les nouvelles résolutions
Humeur : ça vous regarde pas, mais c'est gentil de demander
Messages : 881

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum